Conflits autour du droit de visite

Des divergences autour du droit de visite peuvent apparaître à différents moments.

Celles-ci peuvent apparaître :

  • soit directement lors de la séparation : difficulté à se mettre d’accord sur l’organisation de la vie avec les enfants et des visites au parent qui ne vit pas avec eux
  • soit après quelques mois ou années de séparation : les enfants grandissant, des difficultés peuvent apparaître au sujet de l’organisation de leur quotidien (p.ex. un adolescent qui ne veut plus aller en week-end chez son père)
  • soit, dans le contexte de familles recomposées, au sein desquelles la présence et/ou l'absence de l'enfant de l'un ou de l'autre, sont source de conflits.

Dans toutes ces situations, la médiation vise à :

  • (re)mettre en contact les personnes concernées pour faire en sorte que chacune se sente entendue et respectée dans ses besoins, son éventuelle souffrance, sa manière de voir les choses, etc.
  • accompagner si possible l’aménagement de solutions négociées, qui soient les plus adaptées et les plus satisfaisantes possibles pour chacune des personnes.

Au besoin et en fonction de la situation, il est possible de formaliser les accords dans une convention écrite.